Err

Plus de 18 ans d'experience
4 magasins implantés sur la région bordelaise
Le blanc de l'Algérie

Le blanc de l'Algérie

Livre de Poche
(Code: 10019411)
En Stock
de Assia Djebar
Convoquer les morts, ces « chers disparus », et restituer leurs derniers instants, l’horreur de leur mort, la douleur de leurs proches, comme un cérémonial dans un pays en proie à la guerre, où l’écrivain est offert en victime propitiatoire, tel est le propos de ce récit qui répond autant à une exigence de mémoire immédiate qu’à un désir de lire autrement l’histoire de l’Algérie. Qu’il s’agisse d’écrivains célèbres – Albert Camus, Jean Amrouche, Frantz Fanon, Jean Sénac, Mouloud Mammeri, Kateb Yacine, Tahar Djaout – ou moins connus, Le Blanc de l’Algérie recrée, à travers leur mort, certains épisodes de la guerre d’Indépendance passés sous silence, éclairant ainsi l’amont de la crise actuelle comme guerre fratricide. Avec ce récit tour à tour élégiaque et dépouillé, Assia Djebar poursuit la quête exigeante, à la fois littéraire, autobiographique et historique qui, de L’Amour, la fantasia àVaste est la prison, traverse son œuvre romanesque et en fait l’un des écrivains du Maghreb les plus connus dans le monde entier.
5,90 EUR
136g
Paiement
sécurisé
CB, Paypal
Livraison
Offerte
Dès 69€ dachat
Besoin
d'un conseil ?
de Assia Djebar
Convoquer les morts, ces « chers disparus », et restituer leurs derniers instants, l’horreur de leur mort, la douleur de leurs proches, comme un cérémonial dans un pays en proie à la guerre, où l’écrivain est offert en victime propitiatoire, tel est le propos de ce récit qui répond autant à une exigence de mémoire immédiate qu’à un désir de lire autrement l’histoire de l’Algérie. Qu’il s’agisse d’écrivains célèbres – Albert Camus, Jean Amrouche, Frantz Fanon, Jean Sénac, Mouloud Mammeri, Kateb Yacine, Tahar Djaout – ou moins connus, Le Blanc de l’Algérie recrée, à travers leur mort, certains épisodes de la guerre d’Indépendance passés sous silence, éclairant ainsi l’amont de la crise actuelle comme guerre fratricide. Avec ce récit tour à tour élégiaque et dépouillé, Assia Djebar poursuit la quête exigeante, à la fois littéraire, autobiographique et historique qui, de L’Amour, la fantasia àVaste est la prison, traverse son œuvre romanesque et en fait l’un des écrivains du Maghreb les plus connus dans le monde entier.249 pages, 110 x 180 mm
Vous allez aimer
 
Paiement sécurisé
CB & virement
Livraison rapide
24 / 48h
TROUVEZ-NOUS
Nos 4 magasins
Contactez-nous
Nous écrire