Err

Plus de 18 ans d'experience
Ici texte à venir - reassurance

Voyage sur l'amazone

La Découverte
(Code: 10010347)
En Stock
L'expédition qui traversa l'Amazonie d'Ouest en Est au XVIII° siècle.
Charles Marie De La Condamine Éditions La Découverte
8,20 EUR
141g
Paiement
sécurisé
CB, Paypal
Livraison
Offerte
Dès 69€ dachat
Besoin
d'un conseil ?
Au cours du XVIIIe siècle, alors que l’Europe vise à étendre ses territoires, les nouvelles théories de Newton sur la forme et la taille du globe terrestre sèment la discorde dans le monde intellectuel. L’Académie des sciences décide d’expérimenter ces théories et de mesurer une portion de l’orbite terrestre. Une expédition part pour la Laponie, une autre pour le Pérou ; cette dernière est composée de onze savants, mathématiciens, botanistes, physiciens et géodésistes ; parmi eux, Charles-Marie de La Condamine, ancien soldat dont la passion pour la chimie et la géodésie lui a valu d’être élu, à l’âge de vingt-neuf ans, à l’Académie des sciences. Après l’expédition au Pérou, durant laquelle plusieurs membres trouvent la mort, La Condamine entreprend la première descente scientifique de l’Amazone, en 1743 et 1744. L’intérêt de ce voyage est multiple. Tout d’abord, La Condamine fait la découverte fondamentale du caoutchouc ; celle de la quinine et ses expériences sur le curare constituent d’importantes contributions à la médecine. Ensuite, ses observations sur la flore et sur la faune amazoniennes sont capitales. Enfin, ses descriptions de la vie dans les missions témoignent du contexte politique de la colonisation de l’époque ; celles des peuples de la région nous donnent une idée du jugement que les voyageurs portaient sur les indigènes : point important, car leur vision du « mauvais sauvage » semble s’opposer à celle du « bon sauvage » des philosophes. Cet apparent paradoxe révèle le problème important du « sauvage » en tant qu’instrument politique dans l’Ancien Monde.
182 pages
 
Paiement sécurisé
CB & virement
Livraison rapide
24 / 48h
Nos clients
Sont satisfait
Contactez-nous
> Nous écrire